San Miguel de Allende, Bernal et Tequisquiapan, d’une ville touristique à un festival du vin sans touriste… (Mexique) 2019


Nous quittons nos amis suisses à Guanajuato, direction San Miguel de Allende… On sait d’avance que nous nous dirigeons dans une ville très prisée des américains et canadiens. C’est quand même un petit choc… Plus de 13 000 y sont installés à temps plein ou partiel. La ville est remplie d’artistes, il y a même un très grand complexe où sont regroupés plusieurs d’entre eux (on parle ici d’artistes étrangers).

Les avantages d’être dans une ville envahie d’expats… :

  • Les magasins d’aliments naturels
  • La beauté de tous les lieux (propreté et entretien)
  • Restaurants très variés
  • Plusieurs boutiques vendant du bon vin

Les désavantages… :

  • Tout, tout est plus cher
  • L’impression d’être dans une ville américaine de style colonial
  • La moyenne d’âge est disons un peu élevée
  • Pour l’authentique, on repassera 😉

Donc en bref, nous avons passé une très belle semaine, mais si vous voulez être dépaysé et voir le vrai Mexique, ce ne sera pas ici.

Avec nos 5 mois de voyage dans le pays derrière nous, on apprécie le charme de la ville, on déambule dans les rues tortueuses où on découvre à chaque tournant des habitations qui font envie. Plusieurs rues piétonnes, autour de la magnifique église, nous permettent de faire du lèche vitrine.

Parqueo Juárez

Notre terrain de camping est à 15 minutes de marche du centre. La première journée, nous irons vers la droite pour visiter le parc Juárez qui nous surprendra par sa tranquillité, on aime aussi les sculptures qui y habitent.

Museo La Esquina

Un très beau musée de jouets, tout est très bien présenté, une magnifique collection et l’architecture intérieure est très intéressante. Ce n’est pas un musée interactif alors plus pour les enfants d’un certain âge.

Site web: Museo La Esquina
Adresse: Núñez #40 (esquina con San Francisco) San Miguel de Allende, Guanajuato
Horaires: Du Mardi au Samedi : 10h00 – 17h30 Dimanche: 11h00 – 16h00 Lundi: Fermé
Prix d’entrée : Adultes : 50 pesos (3,36$ Can.) Enfant : 35 pesos (2,35$ Can.)

Parroquia de San Antonio de Padua 

Notre camping se trouve juste à coté de cette église… Nous avons appris à nos dépends, que si un jour nous prenons la décision de déménager au Mexique. Jamais au grand jamais on s’installe près d’une église 😉 Si ce n’est pas pour un mort, une naissance ou un mariage, toujours une bonne raison de faire la fête. Et on ne sait pas encore pourquoi, mais celui qui sonne les cloches (de cette église en particulier) a disons la main forte et un grand plaisir à cogner de toutes ses force à un rythme effréné… Un souvenir inoubliable 😉 Pas que l’on n’aime pas les fêtes, loin de là, mais ici ça peut être un peu intense et très fréquent…

Mercado Sano et marché TOSMA

C’est ici que l’on peut constater que nous sommes dans une ville d’expatriés, un superbe magasin d’aliments naturels, et la fin de semaine plusieurs kiosques de maraîchers et de bouffes sont installés, les légumes bios sont extras.

Adresse: Ancha de San Antonio 123, San Antonio, 37750 San Miguel de Allende, Gto.
Horaires: Du Lundi au Vendredi : 9h00 – 19h00 Dimanche de 9h00 à 17h00 et pour le marché Tosma Samedi-Dimanche 9h00 à 17h00

Cathédrale de l’archange Saint Michel

C’est une grande église néo-gothique du XVIIe siècle, immenses flèches roses et imposant sanctuaire richement décoré. Définitivement une des plus belle, surtout le soir venu. L’église est très en demande pour les mariages, vous aurez sûrement la chance d’en voir un ou deux… On la prend sous tous ses angles, de jour et de nuit…

Ignacio Ramírez Market et Mercado de Artesanías

Ici, c’est le marché pour les habitants et les visiteurs, offrant des produits allant des produits alimentaires aux articles d’ameublement en passant par les vêtements. Juste à coté se trouve le Mercado de Artesanías. Difficile de qualifier la plupart des marchandises ici d’art. Il y a de l’art certes, mais surtout des bibelots touristiques. J’ai par contre aimé la section d’étain où j’ai trouvé des petits cadres que j’aime beaucoup à un prix ridicule.

Fabrica La Aurora

Vous pouvez facilement y passer une demi-journée. Un mélange de galeries d’art (très cher) et de boutiques toutes aussi belles et chères. On peut aussi voir les artistes à l’œuvre (très peu de natif). Si comme moi vous aimez l’art, ne manquez pas cet endroit.

Site web: Fabrica La Aurora
Adresse: Fábrica la Aurora Calz. de la Aurora s/n S.M.A., Gto.
Horaires: Du Lundi au Samedi : 10h00 – 18h00 Dimanche de 10h00 à 17h00
Ce qui était autrefois une usine textile abrite aujourd’hui des toiles, des sculptures et des produits faits à la main de grands artistes vivant à San Miguel.

Le Centre culturel d’art et de design, La Aurora, qui a été nommé comme l’une des principales attractions de la ville de San Miguel de Allende, a une grande raison de se réjouir : ses dix premières années d’histoire. Après avoir été pendant neuf décennies un moteur important du secteur du travail dans l’industrie textile, les murs de l’usine Aurora ont muté pour abriter des toiles et des produits artisanaux en échange des métiers à tisser qui lui avaient déjà donné renommée et reconnaissance.

Ainsi, en 2004, sous les auspices de Don Francisco Garay et avec l’initiative et la valeur créative de Christopher Fallon, Mary Rapp, Merry Calderoni et DeWayne Youts, artistes américains venus en ville pour refléter leurs expériences à travers la maîtrise du pinceau, de la sculpture et du design ont ouvert les premiers ateliers de ce qui allait devenir un centre culturel pour les arts.

Maintenant, on en a assez des villes, on fera donc simplement la traversée de Querétaro (Costco et Décathlon) pour se rendre directement à Bernal.

Bernal

La raison première… Heu! la seule 😉 de venir ici est de voir le monolithe. Le village est charmant mais très petit. Notre coup de cœur va pour notre spot dodo… On ne trouvait rien à notre goût, on a donc regardé sur booking.com et avons trouvé une chambre à un prix ridicule (basse saison), on demande si on peut stationner et dormir dans notre VR (on laisse la chambre à notre fils), la réponse est typiquement mexicaine et c’est : « bien sûr ». Nous profiterons donc de l’immmense douche et de la terrasse donnant une vue magnifique sur le monolithe, juste parfait.

Peña de Bernal est un monolithe haut de 433 m (1 421 pieds), l’un des plus hauts du monde. La Peña de Bernal est située à San Sebastián Bernal, une petite ville de l’État mexicain de Querétaro. C’est l’un des sites les plus touristiques près de la capitale Querétaro et considéré comme l’une des 13 merveilles du Mexique. On pensait que le monolithe porphyrique avait été formé pendant la période jurassique. Une analyse chimique récente effectuée par des chercheurs de l’Université nationale autonome du Mexique a montré qu’elle était considérablement plus jeune et aurait probablement été formée il y a environ 8,7 millions d’années. De nombreuses personnes effectuent un pèlerinage dans la petite chapelle située au plus haut point accessible en randonnée.

Wikipédia

Dans mes recherches d’évènements je trouve un vin fromage (tout à fait moi) dans la ville de Tequisquiapan. En moins de deux nous y voici…

Tequisquiapan

Qu’y a-t-il à Tequisquiapan d’intéressant, à part de bien dire le nom? La Feria Nacional del Quesso y el Vino. Le Festival National du fromage et du vin… Que j’ai trouvé en faisant des recherches d’activités dans les environs.

En traversant le village dans des rues toujours aussi serrées. On trouve un vignoble à distance de marche du centre pour passer la nuit avec le VR (on le marchande de moitié, il exagère vraiment). Nous partons découvrir le village et prendre un repas sur le pouce au marché, ensuite on laisse le jeune au VR et allons faire la fête. Le festival coûte 200 pesos par personne et après il faut payer un autre 100 pesos pour avoir notre verre de dégustation. À ce prix, environ 20$ par personne, on retrouve sur place les jeunes et moins jeunes « aisés » de la région. Le parc est rempli, des scènes avec musiciens donnent le beat et on retrouve une centaine de kiosques de vin et de fromage. Les vins ne sont pas de très grands crus (souvent très jeune) mais heureusement il y a quelques bonnes surprises. Après quelques heures et plusieurs dégustations, on s’assoit pour se reposer…

Anecdote

Une jeune mexicaine, qui d’après moi a aimé pratiquement tous les vins (elle était vraiiiiment saoule), me demande gentiment si elle peut s’assoir près de moi. Elle me dit qu’elle me trouve très belle et les seuls mots qu’elle connait en anglais : « I LOVE YOU ». La cocotte ne tient plus debout, avec sa boite de vin (une dizaine de bouteilles achetées), sa sacoche toute ouverte et son cell qu’elle n’arrête pas de faire tomber, on ne peut pas la laisser dans cet état seule… On lui demande où est son mari, vous vous en doutez elle l’a perdu dans la foule, je lui propose de lui téléphoner, son téléphone est mort, je lui propose le mien, elle n’est pas capable de se souvenir de son numéro… Bref, plus d’une heure à me faire dire « Beautiful, I love you ». Par chance, on finit par retrouver le mari, lui aussi bien bourré. Il nous remercie sans fin d’avoir pris en charge sa femme et il nous confirme avoir louer un hôtel tout près, donc pas de voiture. OUF!

On reprendra la route pour la vrai campagne, je vous en parle dans le prochain article…

Catégories :Amérique, MexiqueTags:, , , , ,

2 commentaires

  1. Bonjour les3Moustiquaires
    Nous venons de découvrir vote blog : genial!nous l adorons…les astuces; les détails;le ton et notes d’humours…merci!
    Nous sommes Agnes et Guy de #ag_around_the_globe sur Instagram
    safe travel!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :