Une petite tournée dans notre pays… Okanagan Valley, Whistler, Vancouver et Victoria… 2018


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après notre découverte de Yellowstone, on va au nord vers le Canada… Nos plans changent en cour de route car la température n’est pas clémente. Nous voulions vraiment aller voir les Rocheuses. C’était un des objectifs de base, mais malheureusement à la période où nous aurions été dans la région de Banff, une tempête de plus de 40cm était annoncée… On ne peut pas prendre de chance avec le VR. Ce n’est pas fait pour des conditions hivernales ces machines-là.

On change donc de direction avec un pincement au coeur et l’internet ouvert avec l’oeil sur la météo en espérant un changement qui, malheureusement, ne viendra pas.

On se dirige un peu plus à l’ouest, vers l’Okanagan Valley, magnifique avec tous ses vignobles, mais en même temps, certains secteurs sont à notre avis beaucoup trop envahis de condos… On longe le lac Okanagan, où les paysages sont magnifiques. En prenant le temps de visiter quelques vignobles et la fromagerie Carmelis Goat Cheese. Où on fait une belle réserve de fromage à notre gout. Un petit arrêt à Kelowna et on poursuit notre route…

 

Sur le chemin en direction de Whistler…

Après être passé rapidement par Kamloops, on prend la direction de Whistler. La traversée de la chaine des montagnes côtières est superbe et nous avons beaucoup apprécié, surtout après avoir manqué les Rocheuses. Nous passons par Whistler pour aller faire une surprise à ma cousine Catherine qui y habite depuis plus de 5 ans (elle sait que nous viendrons, mais pas quand)… À notre arrivée, on se dirige à son travail au centre ville, car on ne sait pas où elle habite et on veut la surprendre… Bon, c’est nous qui sommes surpris car elle vient de quitter 😉 Son collègue super sympa la contacte et on finit par la rejoindre chez elle. 

Comme la plupart des jeunes de Whistler, ils vivent plusieurs dans la même maison, la raison est simple, le prix des loyers est exorbitant. Pour vrai, j’en reviens juste pas, mais pas juste les loyers, la bouffe, le linge, tout… Il faut vraiment tomber en amour avec la région pour avoir envie de s’y installer, et ça on comprend vite pourquoi plusieurs jeunes accrochent… Je crois qu’il faut de base être fan de plein air. C’est le paradis du ski, du mountain-bike, de l’escalade pour ne nommer que ceux-ci.

Ma cousine nous offre de rester dans leur stationnement. YÉ! En échange, je leur (pour elle et ses colocs) fait le repas du soir. On passe un très beau séjour, la visite de la ville (MÉGA touristique) est agréable, on prend les sentiers, on arrête pour regarder la gang de malade qui descendent les pistes de ski avec des vélos de montagne, casques et bouette sont au rendez-vous. C’est beau la jeunesse et l’insouciance…

Britannia Mine Museum

Sur le trajet direction Vancouver, on visite le Britannia Mine Museum. C’est notre première visite d’une mine de cuivre. Le lieu est vraiment organisé pour les jeunes enfants, mais on apprécie quand même les infos et le mini-tour de train à l’intérieur de la mine. Si vous avez de jeunes enfants, courez-y, ils vont adorer. Il y a un bâtiment où les photos et les textes sont impressionnants, une « mine » d’informations. La vie de mineur était très particulière et pas toujours facile. En plus, à l’époque, il n’y avait pas de route et la mine et le village adjacent n’étaient accessibles que par bateau.

Le musée est le site du moulin 3, également appelé le concentrateur . Ce bâtiment de 20 étages, un concentrateur alimenté par gravité pour le traitement du minerai, a été désigné lieu historique national du Canada en 1987 (avec une cérémonie en 1988). La mine Britannia a été une source importante de minerai de cuivre pendant près de 70 ans. Au cours des années 1920 et 1930, elle représentait l’une des plus importantes exploitations minières au Canada. Le concentrateur alimenté par gravité était très innovant, comme par exemple dans l’utilisation de la flottation en vrac. (Wikipédia)

Site web: https://www.britanniaminemuseum.ca
Adresse: Situé sur la « Sea to Sky Highway » (Highway 99), 45 minutes au nord de Vancouver.
Horaires: Lundi – Vendredi: 9:30 AM – 4:30 PM
Samedi, Dimanche et jours de fêtes: 9:30 AM – 4:30 PM
Prix d’entrée :  Les prix sont très variables

On poursuit notre route en direction de Surrey (banlieue de Vancouver), des amis connus à Bali nous accueillent à bras ouverts pour une belle semaine en leur compagnie. Merci Kristi et Miles. Ensuite, on passe trois nuits directement dans le centre-ville de Vancouver, dans le stationnement juste à l’entrée du magnifique Stanley Park.

La dernière fois que j’avais mis les pieds à Vancouver, je n’avais que 17 ans.  Un de mes souvenirs était le quartier « Gastown », où la concentration de « Junkie » m’avait grandement impressionnée, choquée, attristée… J’espérais que 25 ans plus tard, le problème soit moindre… À notre arrivée, plusieurs personnes nous disent qu’il faut absolument aller à « Gastown », que c’est maintenant le quartier « cool » de Vancouver… Alors, ma première question… Où sont rendus les mal-aimés? Tout le monde de me répondre… Heuuu! Pas trop loin. Pas trop loin, ça veut dire quoi…? J’ai encore une fois été choqué de constater, que oui « Gastown » est full jeune et cool, mais que la situation ne s’est pas du tout améliorée, je dirais même empirée, ils les ont simplement tassés… La rue Hastings entre « Gastown » et le quartier Chinois fait peur… On se croirait dans « Walking dead ». Sur l’espace de 2 coins de rues, 3000 overdoses en 2 ans… Je suis bouleversé, je vis une grande incompréhension, nous sommes un pays riche, on ne traite même pas nos animaux de la sorte… Je n’ai pas la solution miracle, mais j’ai beaucoup de difficulté à croire que de faire semblant qu’ils n’existent pas vraiment, et de les laisser là, n’est pas la solution. J’ai donc malheureusement beaucoup de difficulté à apprécier la ville. 

Bon changeons de sujet, la ville, quand on fait du déni ou que nous sommes loin de ce quartier, est vraiment agréable. Voici la liste de nos visites… En commencent par le plus loin du centre.

White Rock Pier

Nos amis de Surrey nous font découvrir le quartier de leur enfance. On se sent un peu comme à San Francisco, à cause de la disposition des maisons, le bord de l’eau et les rues en pente qui n’en finissent plus… Il fait beau, on marche en discutant, un diner de fish and chips, merci de votre accueil.dsc03356

Steveston Harbour et Le Britannia Shipyards

À l’embouchure du fleuve Fraser, au sud de Vancouver. On vient visiter la région plus pour le Chinese Bunkhouse que pour le port. Stationné juste à coté du port de Steveston,  on longe le quai jusqu’aux vieilles installations de mise en conserve du poissons. Où l’on retrouve plusieurs maisons restaurées et où il est possible de faire la visite des ateliers des constructeurs de bateaux. De vieux bâtiments en bois sur pilotis. Une très belle visite qui donne beaucoup d’informations sur cette vie des travailleurs chinois. À voir : Chinese Bunkhouse, Britannia Shipyards, Murakami House.

Le Britannia Shipyards National Historic Site comprend des expositions, des films et des photos du mode de vie relié à la pêche. L’exposition Chinese Bunkhouse met en lumière les vies, à la fois dures et inspirantes, des ouvriers chinois de la conserverie. Des installations intérieures et extérieures recréent la vie dans les chantiers navals des années 1920. Les expositions ont inclus la contrebande de rhum pendant la Prohibition, les camps d’internement de la Deuxième Guerre mondiale, un chantier naval de patrimoine toujours opérationnel, un écosystème de l’estuaire, et plus encore. Les écrans tactiles interactifs et le Innovation Station rendent l’apprentissage amusant.

Site web: Le Britannia Shipyards National Historic Site
Adresse: 5180 Westwater Drive, Richmond BC

Prix d’entrée :  Gratuit

Bloedel Conservatory

Suggéré par notre copine Kristi et en plus, juste à coté d’une place gratuite de stationnement pour la nuit. On ne fait pas la visite intérieure (mais ça nous semble très bien), on est juste trop fatigué de notre journée. Situé sur le haut d’une colline, la vue est superbe et il y a de magnifiques jardins. Je crois qu’il est facile de passer ici une belle journée complète, apportez votre lunch et vos enfants 😉 dsc03432

Le Bloedel Floral Conservatory est un jardin botanique et parc ornithologique de Vancouver. Fondé en 1969, il est situé dans le Queen Elizabeth Park. (Wikipedia)

Site web: Le Bloedel Floral Conservatory 

Prix d’entrée :

Adulte (19-64 ans)$6.75
Ainé (65+ ans)$4.55
Jeune (13-18 years)$4.55
Enfant (5-12 years)$3.30
Enfant (4 and under)

Free

Granville Island

Charmante, touristique, belles boutiques, restos sympas, très beau marché, de quoi y passer une très belle journée 😉 Coup de coeur pour « The Liberty Distillery », en plus on est dans le « Happy hour » qui vaut vraiment le coup (moitié prix).

Stanley Park

Ma journée préférée à Vancouver fut celle où nous avons loué des vélos (ne louer pas au premier sur le coin de la rue, il est presque le double) et avons fait le tour du Stanley Park. Un pur bonheur, route super facile (vous pouvez vraiment le faire avec de jeunes enfants), paysage magnifique tout le long. La voie ne circule que dans un sens alors pas de possibilité de collisions… Apportez votre lunch et profitez pleinement de ce lieu magnifique. Le grand tour se fait en environ 2 heures, si vous ne faites pas d’arrêt et que vous ne roulez pas trop vite 😉

 

L’ile de Vancouver

Il commence à faire un peu froid, on fera donc la visite de l’ile plus rapidement que prévu… Mais malgré tout, je vous confirme notre coup de coeur pour cette ile qui mérite une visite encore plus en profondeur que ce que nous avons fait.

Cathedral Grove

Un magnifique parc tout près de Nanaimo, où se regroupe des arbres d’une grandeur incroyable. Mais au-delà de la grandeur des arbres, l’effet mousse verte donne l’impression d’être dans une forêt de gnomes.

Victoria

On se trouve un stationnement directement dans le port (15$ pour 24 heures), juste en face de l’hydroport, on y passe trois nuits sans problème. En plein centre, il nous est possible de visiter à pied la ville. Une ville touristique bien sur, mais très charmante en même temps. Belles boutiques, bons restos et la proximité de l’eau lui donne tous les atouts pour l’apprécier. Nous sommes hors-saison alors pas beaucoup de monde et ça aussi c’est très apprécié.

Prendre le temps de faire un tour en taxi-boat pour se rendre à l’étrange mini-village flottant du Victoria Harbour Ferry. De belles photos à prendre.

Baleines

Il y a 25 ans, lors de ma première visite à Vancouver, je n’étais pas allé jusqu’à l’ile et je n’avais pas les moyens de réaliser un de mes rêves : aller voir les épaulards dans leur habitat naturel… Mais cette fois, je me réserve (juste moi, car c’est trop cher pour notre budget) une sortie en mer pour aller à la rencontre de mon animal fétiche (mon premier tattoo à 17 ans, fait sur la plage de Vancouver) : l’ÉPAULARD… Malheureusement, il ne sera pas au rendez-vous, mais j’ai vu plus de 10 baleines à bosses, des tonnes d’otaries, une loutre de mer beaucoup trop mignonne. La journée fut splendide, mais j’en suis quand même ressortie avec une légère déception… Le rendez-vous est remis à plus tard… Je sais qu’un jour, j’aurai la chance d’en voir dans la nature…

On finit notre court mais agréable séjour sur l’île de Vancouver au Jordan River, avec trois jours sur le bord de l’eau, en face du détroit de Juan de Fuca (stationnement gratuit), où j’ai vu certains des plus beaux couchers de soleil de ma vie. On relaxe, lecture, repos et admiration.

Merci encore de nous suivre et de partager 😉 fullsizeoutput_14bb

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

fullsizeoutput_14ba

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

fullsizeoutput_14b1dsc03725dsc03634dsc03661dsc03509dsc03462dsc03445dsc03438dsc03437dsc03429dsc03423dsc03422dsc03413Prochain article : Retour aux États-Unis, côte ouest…

 

Catégories :Amérique, Canada

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :