Les Parcs Nationaux en images… Avec tout l’info nécessaire… 2013-2018


fullsizeoutput_1cd5Ha! Les Parcs Nationaux, 59 parcs au total, ils sont tous magnifiques, du plus petit au plus grand. Le prix d’entrée varie beaucoup d’un parc à l’autre, mais si vous pensez visiter plus de deux parcs, je vous suggère fortement de vous procurer la passe annuelle (interagency annual pass) pour un coût de 80$. Ce laissez-passer permet à trois adultes de plus de 16 ans, à bord du même véhicule, d’entrer dans un nombre illimité de Parcs Nationaux américains sur une durée de 12 mois. Les enfants de 15 ans et moins y entrent gratuitement. Vous pouvez vous procurer cette passe à l’entrée du premier parc national que vous visiterez. Voici donc les Parcs Nationaux américains que nous avons visités en ordre chronologique. Avec une petite capsule « infos » pour chacun des parcs. Mais, surtout plein de belles photos…

Carlsbad, Nouveau Mexique : 2013

Notre première grotte, notre premier « Parc National ». Disons que la barre est haute… On est subjugué par la grandeur des lieux à 486,8 mètres de profondeur. Juste grandiose. On en profite aussi pour faire un peu d’école, car sur la route, l’école c’est partout 😉

Petite anecdote : Quand nous sommes arrivés à la grotte, il faisait très beau, nous restons dans la grotte plus de deux heures, mais on trouve qu’il n’y a pas beaucoup de monde, quand nous remontons, tout est fermé. Il reste deux Rangers qui nous annoncent que la grotte est fermée depuis plus d’une heure (la raison du… « il n’y a pas grand monde ») à cause d’une pluie torrentielle et que la route a dû être fermée, nous arrivons tout de même à sortir du parc en traversant une belle rivière sur la route…  

Le parc national de Carlsbad Caverns ou parc national des grottes de Carlsbad (en anglais : Carlsbad Caverns National Parkou CCNP) est un parc national aux États-Unis, situé dans les montagnes Guadalupe au sud-est du Nouveau-Mexique dans le comté d’Eddy. Le parc s’étend sur 189 km2 et comprend 83 grottes séparées dont les plus célèbres sont celles de Carlsbad Caverns. Elles représentent les grottes les plus profondes du pays (486,8 mètres). Dans Carlsbad Caverns se trouve l’une des plus grandes chambres souterraines. Le parc est inscrit sur la liste du patrimoine mondial depuis le 6 décembre 1995. Les grottes abritent des milliers de chauve-souris. (Wikipédia)

Site web: Carlsbad
Adresse: 727 Carlsbad Caverns Highway Carlsbad, NM 88220
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée : Adulte (16 +): $15 Enfant Gratuit

 

Great Sand Dunes, Colorado : 2013

On les monte à la dure, on fait des ombres gigantesques, puis on les redescend en courant (fous rires assurés). Il faut seulement ne pas oublier de mettre des chaussures fermées à bonne semelle car le sable peut être très chaud : sa température peut atteindre 60°. Et aussi de faire attention aux distances qui semblent toujours plus courtes qu’elles ne le sont réellement (marcher dans le sable est très fatiguant). On a même eu droit à une mini-tempête de sable.

Le parc national et réserve de Great Sand Dunes (Great Sand Dunes National Park and Preserve) est un parc naturel situé dans le Colorado. Il protège un ensemble de dunes, les plus hautes d’Amérique du Nord (210 mètres pour la plus haute). Et s’étendent sur près de 78 km². Un phénomène géologique.
Ce champ de dunes reposant au pied d’une chaîne de montagnes est absolument stupéfiant et apparaît d’abord aux yeux des visiteurs comme une sorte de mirage…  Phénomène géologique datant de la glaciation (il y a… 1,8 millions d’années) qui a donné naissance à des dunes façonnées par le vent dont la morphologie évolue très régulièrement. (Wikipédia)

Site web: Great Sand Dunes
Adresse: Visitor Center 11999 State Highway 150 Mosca, CO 81146
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée :  Voiture et occupants 20$

Suivez-nous sur Facebook

 Mesa Verde, Colorado : 2013

Nos premières maisons troglodytes. La première question qui nous vient c’est… : Comment ont-ils fait? Avec les moyens qu’ils avaient, c’est incroyable. On prend le tour avec guide pour pouvoir aller jusqu’à l’intérieur, ça vaut définitivement le coup. On en apprend sur un peuple qui jusqu’ici nous était inconnue.

Avec 4000 sites et 600 habitations troglodytesMesa Verde abrite la plus grande concentration de grottes et villages indiens datant des premiers siècles de l’ère chrétienne. Vers 550 après J.-C., les Basketmakers occupaient ces grottes et alcôves rocheuses. Plus tard, les Anasazis vinrent à Mesa Verde où ils construisirent en adobe puis en pierre des habitations en excavation. Patrimoine mondial de l’UNESCO. (Wikipédia)

Site web: Mesa Verde
Adresse: Mile .7 Headquarters Loop Road Mesa Verde National Park, CO 81330
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée : Voiture et occupants  20$

 

 

Le Canyon de Chelly, Arizona : 2013

J’ai un sentiment particulier pour cet endroit, car j’y passerai (Marie-Claude) 7 jours en camping avec un groupe en quête de vision. J’en parle plus en détail dans l’article Quand Arizona rime avec Yoga…

Le mot « Chelly » est une déformation anglaise du mot navajo « tseqi », qui signifie « canyon rocheux ». Il est au milieu d’une grande réserve Navajo. Il a la forme d’un Y, creusé verticalement dans les lits de grès par deux arroyos : Tsaile Creek et Whiskey Creek qui se joignent pour former le Rio de Chelly. Il s’étend sur 40 kilomètres. Depuis le nord-est, le Canyon del Muerto, long de 50 kilomètres, le rejoint à Chinle. La hauteur des falaises atteint 300 mètres. (Wikipédia)

Site web: Canyon de Chelly
Adresse: Indn Rte 7, Chinle, AZ 86503, États-Unis
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée :  Gratuit

 

 

 

Monument Valley, Arizona : 2013

Nous avons aussi eu l’opportunité de dormir deux nuits à Monument Valley, alors là, je n’ai pas de mots assez forts, il faut le vivre, la grandeur, la beauté, le LEVER DU SOLEIL, juste une tête et un cœur remplis d’images et de beauté.

Monument Valley est un site naturel américain situé à la frontière entre l’Arizona et l’Utah, proche du Four Corners.

Il est remarquable par ses formations géomorphologiques composées notamment de mesas et buttes-témoins. Le site fait partie d’une réserve des Navajos et du plateau du Colorado. Les Navajos nomment l’endroit Tsé Bii’ Ndzisgaii, signifiant « la vallée des rocs ».

Site web: Monument Valley
Adresse: Monument Valley Rd, Oljato-Monument Valley, UT 84536, États-Unis
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée :  Voiture et occupants (max 4 personnes)  20$

 

 

Le Grand Canyon, Arizona : 2013

Le sentiment devant ce parc est difficile à décrire, une immensité, une beauté sans mot. Le site est super bien organisé, on laisse la voiture à l’entrée et on prend un autobus qui nous fait faire le tour en plusieurs stops. Un must 😉

Le Parc National du Grand Canyon est l’un des plus anciens des États-Unis, il a été créé en 1908.
Ce parc se situe au nord de l’Arizona et fait partie des incontournables d’un circuit dans l’Ouest américain. Ses roches creusées par le fleuve Colorado, dont les plus anciennes datent d’il y a 1,7 milliard d’années, se sont façonnées au fil du temps, pour aboutir à cette configuration du site et à ces paysages vertigineux absolument uniques.
Voilà un gigantesque musée géologique à ciel ouvert qui raconte presque la moitié de l’histoire de la terre. L’arrivée se fait traditionnellement par le chemin qui borde le canyon, puis le spectacle commence lorsque apparaissent les falaises et les gorges profondes et que se révèle toute l’immensité du lieu : des falaises de 1,6 km de profondeur et un canyon qui s’étend sur 446 km de long et 29 km de large. Le lieu surprend par son gigantisme, mais aussi par le calme qui y règne. Références prise sur le site. U.S.A

Site web: Grand Canyon
Adresse: 20 South Entrance Road Grand Canyon, AZ 86023
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée : Voiture et occupants  35$

 

Suivez-nous sur Facebook

Death Valley National Park, Californie : 2013 et 2018

La grandeur de ce lieu, nous permet de découvrir des paysages variés et toujours impressionnants. La première fois, nous y passerons quelques jours le temps de faire plusieurs arrêt, la deuxième fois en 2018, nous passerons plus rapidement mais nous ferons un arrêt au Father Crowley Overlook, un stop comme tant d’autre…? Ho que non! On peut y voir des fighter-jets. J’en parle dans  » l’article Le far-far ouest américain »

Le parc national de la vallée de la Mort, en anglais Death Valley National Park, est situé à l’est de la Sierra Nevada, en Californie, et s’étend en partie sur le Nevada. Avec plus de 13 600 km2, ce parc de zone aride, intégralement situé dans le désert des Mojaves, est l’un des plus grands parcs nationaux américains (le plus grand en dehors de l’Alaska).

Topographiquement, il présente le plus grand intervalle d’altitudes de la partie continentale des États-Unis : le fond de la vallée de la Mort, mesuré à Badwater, est à 85,5 mètres sous le niveau moyen de la mer, alors que le mont Whitney, situé à 123 kilomètres à peine, s’élève à plus de 4 400 mètres.

Le cœur du parc, nommé « Death Valley National Monument », a été créé en 1933 et a été promu au rang de parc national en 1994, puis a été significativement étendu. En plus de la partie centrale du parc, une petite portion, nommée le « Trou du Diable » (Devil’s Hole) est située plus loin à l’est dans le Nevada, près de la réserve naturelle d’Ash Meadows (Ash Meadows National Wildlife Preserve).

Le parc est constitué de deux vallées principales, Death Valley et Panamint Valley, toutes deux formées au cours des derniers millions d’années. Le parc est séparé de l’océan Pacifique par cinq chaînes de montagnes qui assèchent complètement les entrées d’air océanique, pourtant initialement chargées d’humidité. En partie de ce fait, la vallée de la Mort détient le record de chaleur absolu officiellement mesuré à la surface du globe avec 56,7 °C à Furnace Creek le , depuis l’invalidation, le 13 septembre 2012, par l’Organisation météorologique mondiale de ce qui était jusque-là considéré comme le record absolu à savoir les 57,7 °C enregistrés le à El Azizia en Libye.

Site web: Death Valley

Adresse:  Death Valley, CA 92328
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée :  Gratuit

 

 

 

Joshua Tree National Park , Californie : 2013

Un attachement particulier à ce parc, nous avons habité 6 semaines juste à coté de ce magnifique parc. Plusieurs promenades parmis ces magnifiques arbres et rochers. Un pur bonheur.

Le parc national de Joshua Tree situé dans le sud-est de la Californie, est déclaré parc national en 1994. Il se trouve dans les comtés de Riverside et de San Bernardino et abrite deux écosystèmes de désert distincts : le désert du Colorado, aux altitudes basses, et le désert des Mojaves aux élévations plus hautes. Ce dernier est l’habitat du Joshua tree, arbre de Josué, une espèce que l’on rencontre uniquement au Sud-Ouest des États-Unis . (Wikipédia)

Site web: Joshua Tree
Adresse: 74485 National Park Drive, Twentynine Palms, CA 92277-3597
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée : Voiture et occupants  30$

 

Bryce Canyon National Park, Utah : 2013

Définitivement notre coup de cœur. Il y a quelque chose de magique ici. Nous prenons le temps de faire le grand tour en descendant dans ce lieu mystique où on a l’impression d’être sur une autre planète.

Le parc national de Bryce Canyon situé dans le Sud de l’Utah.

D’une superficie de 145 km2, le parc est renommé pour ses formations géologiques composées de roches colorées aux formes coniques et âgées de dizaines de millions d’années. Le parc est constitué de zones élevées et semi-arides, et présente un ensemble d’immenses amphithéâtres naturels parsemés de nombreux hoodoos produits par l’érosion du plateau de Paunsaugunt.

L’occupation humaine de la région remonte à une dizaine de milliers d’années mais aucune preuve archéologique n’indique pourtant que l’homme y vit en permanence. Les régions environnantes du parc sont habitées par des peuplades précolombiennes entre le iie siècle et le xiie siècle, puis par des Amérindiens Païutes qui y limitent leurs activités à la chasse et la cueillette.

Les premiers explorateurs européens parviennent au sud de l’Utah à la fin du xviiie siècle et les premiers colons, des mormons, s’y installent à la fin du xixe siècle. À la suite du travail que le charpentier Ebenezer Bryce effectue dans la région, cette petite communauté nomme le lieu Bryce Canyon. Il s’agit cependant d’un amphithéâtre naturel et non d’un canyon. En 1928, Bryce Canyon et sa région environnante deviennent un parc national. Les membres du personnel du National Park Service ont depuis pour mission de protéger les richesses du parc tout en accueillant et en sensibilisant le million de touristes qui visitent le parc chaque année.

Site web: Bryce Canyon
Adresse: Highway 63 Bryce Canyon National Park Bryce, UT 84764
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée : Voiture et occupants  35$

 

Yosemite, Californie : 2013 et 2018

Nous y avions passé la première fois en 2013 et avions été très très impressionnés par les arbres d’une grandeur surréel. En 2018, après une nuit en pleine forêt dans la Stanislaus National Forest, située aux portes de Yosemite, on se donne comme objectif d’aller voir le Mono Lake – South Tufa Area, un endroit que nous n’avions pas fait lors de notre premier passage… Wow!

Le parc national de Yosemite situé dans les montagnes de la Sierra Nevada, dans l’est de la Californie. Avec une superficie totale de 3 081 km2, il est le troisième plus grand parc de Californie. Classé parc national le 1er octobre 1890, le Yosemite est le deuxième plus ancien de l’histoire américaine, après celui de Yellowstone. Plus de 3,5 millions de touristes le fréquentent chaque année avec un record de 5 millions en 2016, ce qui en fait, avec le Grand Canyon et les Great Smoky Mountains, l’un des sites naturels les plus visités du pays. Ses chutes d’eau et ses dômes granitiques spectaculaires attirent chaque année des milliers de randonneurs et de grimpeurs venant du monde entier. Le Yosemite est un parc de haute montagne dont la diversité naturelle et paysagère a été reconnue patrimoine de l’humanité par l’UNESCO en 1984. Mais l’intense fréquentation touristique, au printemps et en été, pose des problèmes environnementaux dans la vallée de Yosemite.(Wikipédia)

Site web: Yosemite

Adresse: 9035 Village Dr, Yosemite Valley, CA 95389, États-Unis
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée : Voiture et occupants  35$

 

Zion National Park, Utah : 2018

Un parc que nous n’avions pas visité lors de notre séjour en 2013. On y arrive tôt le matin, après avoir dormi dans le désert juste un peu au sud. Le canyon ne comprenant qu’une unique route, toute la visite se fait en autobus. L’idéal est de prendre la navette et de se rendre jusqu’au dernier arrêt au nord. Ensuite, on redescend tranquillement en faisant tous les stops intéressants. À l’arrêt Canyon Junction, nous prenons la Pa’rus Trail et une chance, car c’est à mon avis le plus beau du parc. J’aurais préféré la faire dans l’autre sens pour avoir les montagnes en avant et non dans le dos, mais le sentier est superbe et facile (on peut même le faire avec de jeunes enfants). Ça termine parfaitement notre belle visite de Zion.

Le parc national de Zion est une réserve naturelle du sud-ouest de l’Utah, célèbre pour les falaises rouges abruptes du canyon de Zion. La route panoramique Zion Canyon Scenic Drive serpente à travers sa section principale, menant à des sentiers forestiers le long de la rivière Virgin. Celle-ci se jette dans les Emerald Pools, des piscines naturelles aux eaux couleur émeraude, dotées de chutes d’eau et surmontées de végétation. Le long de la rivière se trouve aussi le Zion Narrows, un sentier de randonnée passant par de profondes gorges. (Wikipédia)

Site web: Zion
Adresse: Zion National Park 1 Zion Park Blvd. State Route 9, Springdale, UT 84767
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée : Voiture et occupants  35$

 

Parc national Olympique, état de Washington : 2018

Immense parc national, on n’y passera que 2 jours, mais nos arrêts furent très appréciés. Le premier étant Hurricane Ridge, à 5300 pieds en montant directement depuis la mer. Un sentier sur le sommet nous donne une vue jusqu’à Victoria d’un côté et sur des pics enneigés de l’autre. Environ 30 minutes de marche, il fait beau, on respire le grand air.

Après la longue montée, une aussi longue descente, et en route vers le Pacifique. Mais la faim se fait sentir… On cherche un beau spot pour faire notre pic-nic. Une pancarte indique : East Beach… Hummm! « Beach »… On aime. Dans une mini-route, on descend une pente et nous voila au paradis 😉 Wow! L’eau est magnifique, entouré de montagnes, un soleil ardent, une belle table nous y attend… Le lac Crescent, on y passera le reste de l’après-midi.

Parc national Olympique

Couvrant une superficie de 3 733,8 km2, ce parc est célèbre pour ses forêts pluviales, ses paysages de montagne et ses zones côtières. Le parc, situé sur la péninsule Olympique, englobe une grande partie du massif des montagnes Olympiques. Le début de la formation de ces montagnes, causé par la collision de plaques tectoniques, ne date que d’une vingtaine de millions d’années. Le toponyme provient du mont Olympe, le point culminant de la région, dont le nom lui est donné en 1788 par le capitaine de la marine John Meares lors d’un voyage d’exploration.

Site web: Parc national Olympique
Adresse: Olympic National Park Visitor Center, 3002 Mount Angeles Road, Port Angeles , WA 98362
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée : Voiture et occupants  30$

 

Parc national de Crater Lake, Oregon : 2018

Un petit retour dans les terres, qui vaut grandement le détour… Situé dans le centre-sud de l’Oregon, le chemin est magnifique. Nous sommes à l’automne alors nous pouvons apprécier les couleurs dans les arbres… À près de 2000 mètres d’altitude, le Crater Lake  est malheureusement complètement couvert, pas grave on se trouve un point de vue et on attend, on attend, on attend. Finalement, après 2 heures, on doit partir se trouver un endroit où dormir. Nous descendons au moins 1000 mètres d’altitude pour aboutir dans un stationnement en pleine forêt. Le lendemain matin, encore très brumeux, sans hésiter nous revenons sur les 30 kilomètres fait la veille et on attend, on attend, on attend et subitement le ciel se dégage, on voit une parcelle du lac… On est tout énervé… Au final, on verra le lac au complet, notre patience aura été grandement récompensée.

Le parc national de Crater Lake (en anglais : Crater Lake National Park) est un parc national américain, caractérisé par la présence en son sein du Crater Lake qui, avec ses 592 m de profondeur, est le lac le plus profond du pays. Couvrant une superficie de 53 km2, le parc est situé dans une zone montagneuse et boisée du sud de l’Oregon.

La région est soumise à une activité volcanique depuis plusieurs millions d’années, mais l’histoire géologique récente du parc est liée au mont Mazama, un ancien volcan de la chaîne des Cascades (Cascade Range), dont l’éruption a provoqué la formation du lac il y a environ 7 700 ans.

Au moment de l’éruption, les premiers Amérindiens peuplent déjà la région et y vivent de la cueillette et de la chasse. Le récit de la catastrophe naturelle se transmet au fil des générations au travers d’anciennes légendes amérindiennes. Les premiers européens ne découvrent le lac qu’au milieu du xixe siècle. C’est le que la zone est finalement élevée au rang de parc national grâce aux efforts d’un homme d’affaires du nom de William Gladstone Steel. Depuis sa création, le National Park Service est chargé de la protection de ses richesses géologiques, naturelles et culturelles, qui attirent chaque année près de 400 000 visiteurs.(Wikipédia)

Site web: Crater Lake
Adresse: Crater Lake National Park , PO Box 7 Crater Lake , OR 97604 Angeles , WA 98362
Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée :  Gratuit

 

Parc national des Badlands, Dakota du Sud : 2018

Le parc est magnifique. J’avais lu qu’il était fort probable d’y voir des bisons… J’adore voir les animaux dans leur habitat naturel, je suis donc très enjouée à l’idée d’en voir. Je raconte en détail notre périple dans l’article « Entre Chicago et Yellowstone… On se promène dans l’insolite. »

Le parc national des Badlands est un parc national américain situé dans le sud-ouest de l’État du Dakota du Sud, au nord des Grandes Plaines.

Il conserve des paysages érodés (buttes, pinacles et flèches) et des prairies. La région est également riche en sites paléontologiques : le Badlands National Park dispose de nombreux fossiles de l’ère oligocène (23 à 35 millions d’années avant notre ère), permettant aux scientifiques d’étudier l’évolution des espèces de mammifères comme les chevaux, les moutons, les cochons et les rhinocéros.

Une zone particulière du parc (Stronghold unit) est gérée conjointement avec une tribu Sioux (Oglala) et inclut des sites de Ghost Dances.

Site internet: Badlands

Adresse: 25216 Ben Reifel Road Interior, SD 57750

Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée : Voiture et occupants  25$

 

Yellowstone, Wyoming : 2018

J’ai cherché comment vous présenter nos 4 jours dans ce magnifique et grandiose parc national… La réponse est simple : avec des photos…

Nous avons dormi les 4 nuits gratuitement (toujours à la sortie du parc). Vous pouvez voir les lieux exacts sur notre « carte », juste à cliquer ici. Je vous suggère fortement nos lieux, car en plus d’être gratuits, ils sont magnifiques. Surtout celui du sud sur le bord de la rivière.

J’ai fait un article complet sur ce parc je vous suggère fortement de cliquer sur le lien… « Yellowstone le magnifique… »

Le parc national de Yellowstone est un parc national des États-Unis, ainsi qu’un site du patrimoine mondial protégé par l’UNESCO, couvrant trois États au nord-ouest du Wyoming, au sud-est de l’Idaho (en bordure de la forêt nationale de Caribou-Targhee) et au sud-ouest du Montana (adjacent à la forêt nationale de Gallatin). Créé le par le président Ulysses S. Grant, Yellowstone est le plus ancien parc national du monde. Il s’étend sur 8 983 km2 (898 300 hectares), soit une superficie plus importante que celle de la Corse.

Il constitue le deuxième plus grand parc naturel des États-Unis hormis ceux localisés en Alaska. La caldeira de Yellowstone est célèbre pour ses phénomènes géothermiques ; il contient le deux tiers des geysers de la planète et de nombreuses sources chaudes.  L’une des figures emblématiques du parc est le geyser « Old Faithful ». Le parc abrite aussi de nombreux grands mammifères comme des ours noirs, des grizzlys, des coyotes, des loups, des orignaux, des cerfs ou encore des troupeaux sauvages de bisons et de wapitis. Il constitue le cœur d’un vaste habitat naturel préservé, l’un des derniers écosystèmes relativement intacts des zones tempérées. Parmi les différents écosystèmes du parc, la forêt subalpine domine. Il est inscrit sur la liste des réserves de la biosphère de l’UNESCO en 1976 et au Patrimoine mondial depuis 1978. Il reçoit chaque année la visite d’environ trois millions de personnes, ce qui en fait l’un des parcs nationaux américains les plus fréquentés.

Site internet: Yellowstone

Horaires: Horaire variable, vérifier sur le site
Prix d’entrée : Voiture et occupants  35$

 

Junior Ranger Program

Comme faire l’école dans les parc nationaux…

Vous devez simplement vous rendre à l’accueil du parc, d’ailleurs les centres d’accueil regorgent d’informations et souvent contiennent un petit musée rempli d’infos, et même à l’occasion un court-métrage de l’histoire des lieux. Bon, revenons au sujet des Junior Rangers, vous demandez au comptoir le livret, il y a toujours deux modèles, tout dépend de l’âge de votre enfant, ensuite vous devez remplir le petit carnet durant votre visite, c’est vraiment très éducatif et interactif, en plus c’est gratuit. Mais le summum, c’est que votre enfant après avoir dument rempli son livret se fera prononcer des voeux de respect de la nature et aura même un badge ou un écusson, et chaque parc en offre un  différent avec le logo du parc. Je vous le dis, un vrai must avec les enfants et même les plus vieux, en général pour les 5 à 13 ans. :0)

 

Merci de venir nous suivre sur Facebook

 

 

 

Catégories :Amérique, États-Unis, Parcs NationauxTags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :