Fini les villes, on découvre la campagne… (Jaen, Gocta, Chachapoyas, au Pérou)


L’envie de voir un peu de nature nous envahit… Nous voulions louer un voiture de Trujillo pour deux semaines, mais impossible de trouver une agence sur place, j’imagine que la demande n’est pas assez forte ??? Nous devons donc nous rendre jusqu’à Chiclayo (4h30 de bus), nous y resterons 3 jours, le temps de trouver notre voiture et de visiter un des plus beaux musée du Pérou, le Royal Tombs Of Sipan Museum.

Royal Tombs Of Sipan Museum

S’il y a une raison de venir à Chiclayo, c’est bien pour ce musée, car il est magnifique. Les pièces présentées sont grandioses et le fait que le musée soit très sombre et que les lumières soient projetées directement sur les pièces (presque toutes en or) donne un effet frappant.

Le Musée de Tumbas Reales qu’on connaît également sous le nom du « Musée du Seigneur de Sipan » a été ouvert en 2002. Il se trouve à 15 minutes du centre-ville de Chiclayo dans la région de Lambayeque sur la Côte au Nord du Pérou.

La tombe du Seigneur de Sipan a été découverte en 1987. Le musée fut construit pour exposer les bijoux en or et autres travaux d’orfèvrerie trouvés lors des fouilles archéologiques sur le site de Sipan. Jusqu’à aujourd’hui ils sont uniques. Le Seigneur de Sipan a vécu aux environs de l’an 300. Il était le Seigneur suprême de la population « Moche ». Sa tombe a été trouvée au sein d’une pyramide. Au même endroit, les archéologues ont également découvert des tombes antérieures de l’Ancien Seigneur de Sipan et du Sacerdote, le prêtre.

L’architecture du Musée reprend la forme des Pyramides tronquées de la Culture Moche. (Phimavoyage)

Voici le lienRoyal Tombs Of Sipan Museum

Adresse:  Av. Juan Pablo Vizcardo y Guzman s/n. Lambayeque – 11 Km au nord de Chiclayo.

Horaires: Du mardi au dimanche à 9:00 ou 17:00 (Lundi- FERMÉ)

Prix d’entrée :  S/. 15.00 adulte,   S/. 7.50 étudiant

Durant notre recherche intense pour trouver une voiture à un prix raisonnable, nous nous sommes retrouvés à la PLAYA PIMENTEL, où une promenade et un quai de bois vers la mer nous attendaient. Le vent était de la partie, mais ce fut un agréable moment. Beaucoup de Péruviens en vacances. Un coup de coeur de Chiclayo.DSC09042

 

 

 

À une vingtaine de kilomètres de Chiclayo (nous avons attendu d’avoir notre voiture) et surtout après la visite du Musée de Tumbas Reales, se trouve le lieu même où tous les trésors du musée ont été trouvés. Après avoir traversé quelques villages et prit des routes sans trop être sûr du bon chemin. Nous sommes arrivés en vue des pyramides du Seigneur de Sipan. Très intéressant de voir ce site et de s’imaginer que ce devait être réservé à une élite. Deux pyramides dont une où l’on peut voir le trou où se trouvait la sépulture du Seigneur.

Le Pérou possède une histoire riche en civilisations, il n’y a pas eu que les Incas. Il y a sûrement encore beaucoup de trésors cachés et par le fait même, de potentiels pillards. À un certain moment, dans les années 80, les archéologues péruviens ont remarqués qu’il y avait sur le marché noir, dans la région de Chiclayo, de nombreux bijoux en or et argent. Ils ont alors remarqué que les habitants d’un village en particulier étaient les vendeurs de ces objets. Ils ont donc fait cesser les pillages sur le lieu des pyramides. Ce qui provoqua un peu la grogne des habitants qui perdaient ainsi un revenu plus qu’intéressant. Pour calmer la situation, le gouvernement décida donc d’engager et de former les résidents pour qu’ils fassent partis des recherches. Vaut mieux être fonctionnaire que pillard…

Petite anecdote : en visitant le site, on voit un petit chemin qui passe derrière la pyramide principale (finalement pas un chemin du tout). On se retrouve à demander l’aide d’un fermier pour nous remettre sur un VRAI chemin. Super sympa, il prend le temps de nous y reconduire. Finalement, on aura fait le tour complet du site. Alors, quand nous revenons à la porte principale, le gardien nous regarde avec un gros point d’interrogation. Mais pour finir, on a bien aimé notre marche hors piste Hihihi!

Voici le lienMuseo de Sitio Huaca Rajada – Sipan

Adresse: Complejo Arqueológico de Huaca Rajada Campiña Huaca Rajada s/n, Zaña Lambayeque – Perú

Horaires: Du lundi au dimanche de 9:00 à 17:00

Prix d’entrée :  S/. 8.00 adulte,   S/. 3.00 étudiant,  S/. 1.00 enfant

 

Un départ pour la grande aventure… Vous ne pouvez pas savoir comment on aime avoir notre propre véhicule, c’est un luxe qui n’a pas de prix. Et en même temps, quand je calcule le prix des autobus x3, l’obligation de prendre des tours organisés x3, finalement la location d’une voiture ne nous revient pas si cher 😉

On aime pas trop prendre deux fois le même chemin, c’est pourquoi nous ferons une boucle. Quelle bonne décision, la route des deux côtés est magnifique.

Voici notre itinéraire pour les deux semaines. Départ de Chiclayo, direction nord-est vers Jaen, ensuite sud-est vers Chachapoyas, Leymebamba, Celendin et dernière ville, Cajamarca. Puis retour à Chiclayo.

Capture d_écran 2017-10-14 à 08.18.17

Le premier 5h nous amènera jusqu’a Jaen, où l’on dormira deux nuits. La ville ne reçoit pas beaucoup de touriste, elle n’est même pas dans le Lonely Planet 😉 On fait le tour du centre, on trouve un hôtel avec un garage sécurisé, mon homme est rassuré, on mange dans des petits buibuis, on est heureux …

On reprend la route de plus belle pour se rendre jusqu’à la catarata de Gocta, 2 heures de belles routes qui tournent…

Arrivés au mini-village de Cocachimba, on remarque que tout est en train de se construire, disons que le charme sera surement perdu d’ici quelques années. Pour l’instant, l’impact de la chute (la raison de venir jusqu’ici) est encore fort agréable. On se paye un petit luxe (ça nous arrive à l’occasion) au Gocta Lodge. La vue est tellement belle de notre balcon que l’on y passe pratiquement tout notre temps 😉

Après un bon repas (le resto est très bien, mais un peu cher, on s’y attendait), un bon dodo. Le lendemain matin à 9h, c’est le départ pour la marche. En tout 10km (2h30 aller avec des millions d’arrêts photos) qui nous mèneront jusqu’à la chute. Le chemin dans la jungle pour se rendre est magnifique et facile à l’aller, par contre le retour fut un peu plus épuisant, la route ne fait que monter, on finit par comprendre ceux qui ont fait le choix de revenir à cheval ;P  L’effort en valait le coup, la chute est grandiose. On s’était fait un petit lunch avec des ingrédients trouvés lors de notre petit-déjeuner buffet (au prix que l’on paie, pourquoi pas), mangé avec plaisir à notre arrivée à la chute…

Les voisins du lieu ont toujours connu cette cascade sous le nom de Gocta.  « Chorrera « , c’est le mot qu’emploient les habitants de Coca et de Cocachimba pour dire « une chute ». Dans la même vallée, il y a environ 22 chutes.

En mars 2006, un groupe d’explorateurs avec à leur tête l’Allemand Stefan Ziemendorff, a décidé de prendre les mesures topographiques de la cascade et a découvert que ses 540 mètres de chute libre, en faisaient la quinzième plus grande chute libre d’eau du monde. La hauteur totale de la cascade est de 771m ce qui la place au cinquième rang mondial des cascades. Les eaux de Gocta proviennent des prairies de Corobamba, au confluent des ruisseaux Upa et Zuta, dans la province de Bongará.

Il existe deux légendes à propos de cette chute : l’une se rattache à la malédiction d’une belle sirène blonde aidée par un serpent géant qui gardait un pot d’or. L’autre parle du villageois Juan Mendoza qui a disparu, enchanté par les roches qui existent derrière la chute. (Wikipédia)

On peut évidement faire la visite des chutes avec un groupe, mais je n’y vois aucun intérêt sauf de payer plus cher…

Le billet s’achète dans un petit bureau au centre du village et coute pratiquement rien, je ne me souvient plus, mais du style 10$ pour les trois.

 

Tout le long de la route pour arriver à la chute, les papillons nous accompagnent, en voici quelques exemples…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Quand tu as le TIMING 😉

 

Après le Gocta Lodge, direction Chachapoyas… Une de nos petites villes coup de coeur, on s’y arrêtera quelques nuits, le temps de sentir le petit village et ses habitants. La place principale pour faire quelques photos de l’église et arpenter la rue “Amazonas”, qui est entièrement piétonne.

On prendra une journée pour aller visiter les miradors dans la région qui donnent la vue sur le Canyon de Sonche, le premier passe par le très sympathique village de Huancas, on se dirige vers la gauche et hop le premier mirador. Le coût est de S/. 3.00 adulte.

Nous décidons ensuite d’emprunter le sentier qui longe le canyon et offre de magnifiques points de vue. Sachez que vous pouvez aussi bien faire une petite promenade de trente minutes qu’y passer une demi-journée, le chemin s’étendant sur plusieurs kilomètres.

Ayant notre propre voiture, on décide de se rendre jusqu’au Mirador De Huanca Urco, la vue n’est pas aussi exceptionnelle qu’au premier, mais la route pour se rendre nous plait, et nous sommes seul sur les lieux, c’est donc très agréable. Ne vous attendez pas quand même au Grand Canyon 😉

Je vous reviens sous peu avec la suite de nos deux semaines bien remplies…

 

DSC09057

Street art Chiclayo

DSC09058

Street art Chiclayo

DSC09059

Street art Chiclayo et pourquoi les briques?

DSC09068

Street pose…

DSC09069

Street market…

DSC09080

Street art

DSC09084

Catégories :Amérique, Amérique du sud, Famille, PérouTags:, , , , , , , , , ,

2 commentaires

  1. J’ai reçu une nomination pour répondre à des questions d’un blog award alors je t’ai choisi à mon tour ! Aucune obligation là dedans évidemment, mais si tu le souhaite tu peux lire ça 😁 http://cleonarre.com/2017/11/18/nominee-au-sunshine-blogger-award/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :