Le Quintana Roo et sa région touristique…


Presque trois mois au Mexique… C’est ma 4ième fois que je viens dans la région du Quintana Roo. La première en 2007 (voyage de noce, une petite semaine), la deuxième en 2016 (on fête les 18 ans de ma fille, 10 jours),  en 2017 (un 10 jours de farniente avec ma maman) et là, en 2018 (5 semaines et 5 autres semaines dans l’état du Yucatan voisin). Je spécifie les années car certains endroits que j’ai visités auront deux critiques, le avant et le après 😉

Notre premier mois, on se loue un bel appartement en plein milieu de la jungle, le sentiment de vivre dans les arbres (l’appartement est au deuxième de la maison des proprios). Le réveil par le chant (ou les cris) des oiseaux, nous remplit de bonheur. Un endroit comme on les aime. La demeure se situe à 15 minutes de Tulum en voiture.

La raison de cette destination : ma maman… Et oui, elle a loué un condo pour un mois à Tulum, nous aurons aussi la visite d’un couple d’amis, un de mes frères, sa femme et sa fille, mon oncle, ma tante, ma sage-femme et son copain, mon cousin… Finalement la famille au complet 😉 C’est qu’il fait froid au Québec et qu’à moins de 500$ le vol aller-retour, tout le monde a bien envie d’en profiter…

Évidemment que la plage et la farniente sont nos principales activités, je n’irai donc pas dans les détails de ces journées, mais nous avons quand même visité quelques endroits… Voici la liste de notre premier mois :

Les ruines Maya de Tulum

Une de mes ruines préférées, pas nécessairement pour les ruines, mais pour le lieu magnifique devant la mer. Ici, je vous donne deux conseils de grande valeur 😉 Premièrement, prendre la route qui longe la mer, du côté sud du site. On peut stationner gratuitement et marcher 500 mètres jusqu’à la ruine (vous évitez tous les revendeurs qui se trouvent à l’entrée principale). Deuxièmement, arriver dès l’ouverture (8am). Vous allez pouvoir profiter du lieu pratiquement seul jusqu’à 9h30 et la lumière est magnifique pour faire de belles photos.

La cité côtière de Tulum était une forteresse de commerçants alliée à la cité de Mayapan.

La fondation de la cité semble remonter à 564 comme l’indiquent certaines inscriptions. La cité maya de Cobá, dont l’apogée se situe vers 650 utilisait le site de Tulum comme un important port de pêche et peut-être aussi de commerce pour les échanges vers d’autres cités de la région. Des artefacts en silex, des poteries de la péninsule du Yucatan, des objets en obsidienne ou en jade du Guatemala et des grelots et anneaux en cuivre du plateau central mexicain, démontrent l’importance de ces échanges. La structure 59 montre également l’empreinte du style de l’époque classique maya.

Mais la majeure partie des vestiges datent de la période postclassique tardive, c’est-à-dire après 1200. Certaines fresques découvertes à l’intérieur des bâtiments laissent suggérer une influence mixtèque. (Wikipédia)

Adresse:   Carretera Federal 307 Cancún – Chetumal Km 230, 77780 Tulum, Q.R.

Horaires: Tous les jours de 8h00 à 17h00, mais il est conseillé de venir tôt le matin ou en soirée pour éviter la foule .

Prix d’entrée :  Adulte et enfant $57,00 pesosDSC00853

Une autre ruine très agréable dans la région :

Les ruines de Cobá

À environ 40 minutes de Tulum, j’adore ces petites ruines, premièrement la marche se fait en forêt donc à l’ombre, très appréciée à 40 degrés. Sur place, il est possible de louer des vélos ou de louer un Tuk-Tuk vélo. Nous choisissons la marche, le lieu se visite facilement et pour se rendre à la ruine principale seulement 1,5 km. Ne passez pas à coté de la pyramide tout près de l’entrée à votre droite (je ne l’avais pas vue la première fois en 2017). Elle est magnifique. Quand vous arriverez au but ultime : Nohoch Mul (la pyramide principale), vous serez définitivement dans une autre époque, bienvenue dans le monde maya. Il est encore possible en 2018 de la monter, facile, environ 10 minutes ou moins pour mon fils. Petit truc pour la descente, enlevez vos chaussures, et prendre la droite. Tout le monde pense à tort qu’il faut passer au milieu, mais finalement c’est hyper dangereux car les roches sont usées et très glissantes…

Il s’agit du site le plus important de la péninsule du Yucatán qui ne peut être comparé qu’avec Chichen Itza son éternelle rivale. La cité s’étendait sur 70 km2 et développa un réseau de 45 sacbeob (chemins légèrement surélevés) permettant de circuler entre les différents ensembles mais aussi de se rendre vers les sites satellites. Le sacbe vers Yaxuná mesurait 100 km. Les archéologues pensent que Cobá aurait eu une population de 50 000 habitants (et peut-être plus) lors de son apogée.

Le site aurait été occupé par des groupes humains dès le 1er siècle av. J.-C. comme l’indiquent les traces de plateformes basses et de constructions en bois et en palmier et les datations des céramiques les plus anciennes.

Néanmoins la plupart des monuments de la cité furent construits à l’époque classique de la civilisation maya (entre 500 et 900 apr. J.-C.). La plupart des inscriptions sur les stèles de la cité datent du VIIe siècle. Entre 200 et 600, Cobá devint l’une des plus grandes et puissantes cités des Basses Terres du Nord. Elle semble avoir exercé un très fort contrôle territorial sur tout le Nord de l’actuel État du Quintana Roo et sur l’Est du Yucatán. (Wikipédia)

Adresse:    Km. 47, Carretera Federal Tulum 307, 77793 Cobá

Horaires: Tous les jours de 8h00 à 17h00

Prix d’entrée :  Adulte et enfant $70,00 pesos

Cenote Choo-Ha et Cenote Tankach-Ha

Juste à quelques minutes de voiture du site de Cobá se trouvent trois cenotes, vous me direz pour certains mais qu’est-ce qu’une cenote? Voici donc un peu d’infos avant que je décrive les lieux.

Les cénotes (du maya signifiant puits sacré, via l’espagnol cenote) sont des gouffres ou avens ou dolines d’effondrement, en milieu karstique, totalement ou partiellement remplis d’une couche superficielle d’eau douce et parfois d’une couche inférieure d’eau de mer s’ils communiquent avec l’océan par des failles ou autres conduits.

On les trouve essentiellement en Amérique du Nord et centrale, et plus particulièrement dans la péninsule du Yucatán au Mexique. Ils font office de puits naturels qui peuvent atteindre plusieurs dizaines de mètres de profondeur.

Lorsqu’un cénote se retrouve submergé sous une lagune ou toute autre étendue d’eau, on parle alors de trou bleu. (Wikipédia)

La première Cenote Choo-Ha a 12 mètres de profondeur. C’est magnifique de descendre les escaliers rustiques pour arriver dans une eau si claire, la forme de la cenote nous permet d’y faire le tour comme un cerceau d’eau. L’eau est fraiche et on l’apprécie.

La deuxième, 200 mètres plus loin, Tankach-Ha est encore plus impressionnante. Dans celle-ci, il est possible de plonger de 10 et/ou 5 mètres. Mon « chum » a eu une bulle au cerveau et a tout bonnement décidé de sauter des 10 mètres… Il s’en souvient encore. L’eau est incroyablement claire, je m’amuse même à faire un shooting photo avec ma copine sous l’eau. Une belle découverte avec un peu mais pas trop de monde.

Je sais qu’il y a aussi à proximité une autre cénote : Multum Ha. Le prix pour chacune  est de $50,00 pesos par personne.

Cenote Yal-ku à Akumal

En 2017, un vrai coup de coeur, des tonnes de poissons et pas trop de monde. En 2018, tellement d’algues (ils auraient dû fermer), impossible de voir quoi que ce soit. Photo prise en 2017…

Isla Mujeres

Quoi dire… La première fois en 2007, j’avais eu un coup de fondre, c’était pour moi la plus belle plage que j’avais vue (bon d’accord, j’en avais pas encore beaucoup vue), mais je trouvais l’endroit paradisiaque… En 2018, ce fut tout autre chose, la mer est toujours aussi belle, la couleur de l’eau incroyable, mais la plage, un massacre, plus de chaises longues que de sable… Dommage ce que le tourisme (et je sais très bien que j’en fait partie) peut faire dans ce bas monde… En plus, le coût du bateau pour s’y rendre OUCH! 20$ canadiens par personne (aller-retour), pour même pas 20 minutes de bateau.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Akumal Beach

J’y suis venu en 2007, magnifique, pas de « resort » et plein de tortues. Revenu en 2017, jolie mais beaucoup trop de « resorts ». En 2018… L’horreur, on doit payer pour entrer à la plage et payer pour voir les tortues, en plus la plage est séparée par des cables et des bouées et on peut seulement se baigner à des endroit précis… Dommage. Et c’est sans parler des algues, qui ont envahie tout le littoral de la Riviera Maya. Il y a des jours où c’est imbaignable.

Laguna de Kaan Luum

Vu que c’était impossible d’aller à l’eau à cause des algues, on part donc à la découverte d’une petite lagune, seulement à quelques kilomètres de Tulum. Apportez votre lunch et boissons car il n’y a rien sur place. De quoi y passer une très belle journée.

Xplor

Quoi dire de plus qu’une journée bien remplie, un « Walt Disney » du Mexique. À faire absolument avec des ados. On commence avec un magnifique circuit de tyrolienne (1h30 environ), près d’une vingtaine dont une à 45 mètres de hauteur, certaines se terminent dans l’eau (ON ADORE), ensuite buffet (correct), tour de 4×4 dans la jungle (on ne vient pas ici pour ça). Et les deux MAGNIFIQUES cenotes, une que l’on fait en radeau et l’autre à la nage, c’est à couper le souffle. Tout ça a un prix : plus de 100$can par personne… Mais comme dit mon fils : on en a eu pour notre argent 😉

Possibilité d’y faire un parcours de soir. Voir détails sur le site Xplor

Dans la même catégorie Xel-Ha, que j’ai visité en 2007 et 2016. Un immense aquarium naturel, un site d’une grande beauté avec plusieurs activités dont certaines avec frais supplémentaires, à faire en famille. Voir détails sur le site Xel-Ha

Site web: Xplor

Adresse:   Federal Highway 307, km 282, 

Horaires: Lundi au Samedi de 9:00 a.m. à 5:00 p.m et de  5:30 p.m. à 11:30 p.m.

Prix d’entrée :  Possible d’avoir jusqu’à 15% si vous faites l’achat 21 jours à l’avance…OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Île de Cozumel

Impossible d’être si près et de ne pas aller faire du snorkel à Cozumel. C’était ma deuxième fois et disons que c’était de loin la meilleure. Premièrement, c’était mon frère le guide (il habite depuis peu sur l’île) et je dois dire qu’il était génial. Deuxièmement, nous avions notre propre bateau (nous étions 9 personnes). Troisièmement, les sites que mon frère nous avait choisi étaient juste WOW! Mon gros coup de coeur va pour le lieu nommé « Cielo », beaucoup de raies (qui viennent vous voir de très très près) et pleins pleins pleins d’étoiles de mer, juste parfait… Merci mon frère…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je vous reviens sous peu avec une autre région Mexicaine…

 

 

 

Catégories :Amérique, MexiqueTags:, , , , , , , , , , ,

2 commentaires

  1. Bonjour à vous. Comme je suis allée à Coba, je peux critiquer ton exposé. C’est 5 ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️. As-tu déjà pensé à faire partie des conférenciers 🌸(ières) des Grands Explorateurs ? Ça fait 3 ans que j’assiste à ces visionnement et je t’assure qu’il y en a qui ne t’arrivent pas à la cheville.Bonne continuité. Marie-Andrée

    Envoyé de mon iPad

    >

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :