On tombe en amour avec Hoi An…


Ça nous prend seulement quelques minutes pour tomber sous le charme de cette vieille ville des colonies françaises. Surprenant, il y a même une rue qui devient piétonnière  durant plusieurs heures chaque jour, laissez-moi vous dire qu’en Asie, c’est un très grand luxe de se promener sans craindre de se faire frapper. Chacun de nos pas nous donnent accès à une magnifique photo.

Une rue de la vieille ville à Hoi An (1)DSC01274

 

Capsule Info :

Hoi An est une ville du Viêt Nam,  qui compte environ 120 000 habitants. La vieille ville de Hoi An a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO  le 4 décembre 1999. Jadis, Hoi An était appelée « Faifo » en français, nom d’usage officiel pendant la période coloniale. Divers styles architecturaux se retrouvent à Hoi An : chinois, japonais, français. Huit cent quarante-quatre bâtiments sont répertoriés pour leur intérêt historique et architectural.

Nous sommes arrivés le soir des lanternes, WOW! Des lanternes absolument partout, on peut même en acheter à moindre coût pour les faire glisser sur l’eau. C’est donc pour nos yeux un merveilleux spectacle d’accueil.

Suivez-nous sur Facebook

Anecdote :

Durant l’année 2014, nous avons vécu 3 « Jour de l’An ». Le premier, celui que tout le monde fête chez nous, le fameux 1er janvier, alors que nous étions aux États-Unis. Ensuite, quand nous sommes arrivés au Vietnam, nous avons vécu le Têt, le jour de l’an vietnamien.  Pour ensuite, quelques mois  plus tard (avril), fêter le Nyepi, jour de l’an balinais. On peut dire que notre année ne cessait de recommencer…

Notre semaine passe en un coup de vent. C’est pour nous une certitude, nous reviendrons. Évidement, nous avons fait quelques activités, dont une journée à la ferme,(Ferme Tra Que « Water Wheel ») que du plaisir alors qu’on apprend à jardiner avec nos pieds! Rafi fait une promenade à dos de bœuf, on apprend même à faire des animaux avec des légumes… mais pour moi, l’objectif de la visite est d’apprendre comment fabriquer des feuilles de riz. La technique ancestrale,  c’est vraiment mon style d’activité!! Une belle journée bien remplie.

Nous avons su profiter de la plage de An Bang . Quand je vous disais qu’on peut amuser des enfants pour pas cher, en voici un exemple… l’achat d’une noix de coco 2 $ (pas ouverte, la dame qui les vendait ne comprenait pas pourquoi on l’ouvrait pas), des heures de plaisir à la plage pour Raphael. Il l’enterrait, lui faisait des chemins, la faisait rouler, débouler… finalement nous l’avons gardée plus d’une semaine, notre amie la noix.

Anecdote :

Lors d’une visite à la plage, quelle n’a pas été notre surprise de voir que les garçons se baignaient en jeans! Une quinzaine de jeunes garçons qui s’amusent comme des fous dans la mer, avec des jeans longs. Personnellement, je trouve que ça pourrait faire une super pub pour une compagnie!DSC01308

On fait une journée vélo pour découvrir la campagne voisine de Hoi An et là, encore une fois, nous sommes subjugués par le charme des alentours. On s’arrête pour manger dans une petite gargote (resto de rue, style chaise et table en plastique grandeur enfant).

Suivez-nous sur FacebookUn street-food typique

Après 1 h 30 de vélo, on se retrouve dans un cul-de-sac. Un vrai cul-de-sac! Soit que l’on revient sur nos pas, soit on paye 3 $ pour nous faire traverser une rivière avec nos vélos, ce que nous acceptons. Rendus de l’autre côté, nous étions bien content de mettre le pied par terre, car nous n’étions décidément pas certains d’y arriver sans chavirer.

Notre dernière activité avant le départ fut la Cité de la soie. Un quartier de Hoi An intéressant à visiter. Dans plusieurs petits pavillons, on nourrit les chenilles avec des feuilles de mûriers exotiques. Par la suite, on les met dans des cadres remplis de branches pour qu’elles puissent s’y faire un cocon afin d’entamer leur métamorphose. Ensuite, les papillons sont mis sur un papier journal pour qu’ils copulent et que les femelles y pondent leurs œufs. Les cocons vides sont bouillis afin d’en faire ressortir le léger fil de soie, de la même façon que l’on file la laine (du mouton par exemple). Petite astuce pour savoir si c’est de la vraie soie, vous y mettez le feu! Eh oui, la soie ne brule pas, alors si un marchand ne veut pas que vous bruliez un petit coin de son tissu, c’est que ce n’est pas de la soie à 100 % 😉

Et pour finir quelques photos…

Suivez-nous sur FacebookDSC01187

Ils pêchaient des genres de mini-anguilles...DSC01366DSC01286DSC01136DSC01337DSC01398DSC01287

Suivez-nous sur Facebook

Catégories :Asie, VietnamTags:, , , , , , ,

4 commentaires

  1. Superbe ! J’adore les lanternes, c’est vraiment magique !

    J'aime

  2. Bravo pour les photos, elles sont très belles. Effectivement, Hoi An semble être une belle ville !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :