La Thaïlande en famille…


 À notre arrivée à Chiang Mai, nous sommes complètement tombés sous le charme de notre nouvelle maison, encore une magnifique surprise de Airbnb.  Notre hôte, Guy, est un Thaïlandais qui a vécu plus de 20 ans aux États-Unis. Sur son terrain magnifique, il a construit cette maison à côté de la sienne pour que ses enfants qui vivent aux États-Unis puissent y demeurer lorsqu’ils viennent le voir.  En dehors de ces occupations, elle se retrouve donc disponible pour la location. C’est un petit coin de paradis avec sa spacieuse cuisine extérieure ainsi qu’une belle piscine privée. On se sent vraiment bien accueilli dans cette demeure luxueuse.

Anecdote:
Je ne me souviens pas vous l’avoir mentionné nulle part, mais mon fils est mortellement allergique aux ARACHIDES… pas facile en Asie! Lors d’un arrêt banal dans une station service, voulant faire plaisir mon mon fils, j’ai pris sur le comptoir un petit paquet de biscuits ORÉO, doux souvenir américanisé…. Par certitude et sans vérifier, et oui, j’ai proposé un bon biscuit aux arachides à mon fils! Comment pouvais-je savoir qu’il y avait des arachides dans les Oréo de la Thaïlande. La panique complète! Après deux Bénadryl, beaucoup de prières, agenouillé devant le trou qu’ils nomment toilettes. Les Thaïlandais conscients de notre désarroi sont venus à notre rescousse, nous expliquant qu’au beau milieu de nulle part (car je vous jure, nous étions vraiment au beau milieu de nulle part) il y avait un hôpital privé. Oui, oui! À seulement 5 minutes de route en voiture, c’est comme s’il avait été construit juste pour nous. Une fois arrivé,  nous avons été pris en charge immédiatement par trois infirmières. Tout s’est réglé, la situation était maitrisée… il y a juste Rafi qui demeurait légèrement en crise de panique! C’est donc une heure plus tard avec deux sortes de pilules différentes (le tout.. sans frais) que nous avons pu repartir la tête tranquille. Nous avons pu tourné la page, prêts à vivre d’autres aventures…ouf ! Quelles inquiétudes!  Morale de cette histoire?  Méfiez-vous des marques et de vos certitudes.

Notre semaine à Chian Mai fut agrémentée de plusieurs activités familiales. Voyageant toujours en compagnie de notre jeune garçon,  les environs et les infrastructures de Chiang Mai s’y prêtaient à merveille. Nous partons donc à la découverte du Tiger Kingdom, un zoo consacré uniquement aux IMMENSES félins. Dans ce zoo, il y a des félins de différentes grandeurs.  Pour avoir accès aux félins adultes, les visiteurs doivent eux aussi être adultes (18 ans et plus), en plus de mesurer plus de 160 cm.  Évidemment, Raphaël  n’avait ni l’âge ni la grandeur nécessaire pour avoir accès aux plus grosses bêtes. J’ai donc pris l’initiative d’aller avec lui visiter les bébés. Ils étaient vraiment trop mignons! À notre arrivée, le guide nous a expliqué que nous devions simplement bien nous laver les mains et qu’une fois à l’intérieur, nous pouvions tous les flatter. À l’exception de ceux qui jouaient ensembles (trop dangereux) et de ceux qui dormaient. C’était magique, nous pouvions carrément les prendre dans nos bras, c’était vraiment craquant. Ce fut une journée exceptionnelle, mais je ne peux me débarrasser du doute sur l’état des animaux, car il semblerait, si la rumeur dit vrai, que les animaux seraient peut-être  drogués afin de demeurer passifs.  D’autres diront que c’est parce qu’ils sont nés en captivité qu’ils sont si relaxes et sociables. Enfin, je ne sais pas, mais je préfère m’accrocher à cette deuxième hypothèse… En tout cas, chose certaine, c’est que c’était génial de pouvoir les toucher et que Raphi a adoré…bon ok, moi aussi!

Suivez-nous sur Facebook

IMG_1356

Belles bêtes

En sortant du Tiger Kingdom, une autre activité nous est proposée sur le lac juste en face. Je vous explique: c’est comme un gros ballon en plastique transparent où tu entres à l’intérieur et que l’on remplit d’air.  Ainsi, tu flottes sur l’eau avec les poissons et croyez-en la parole de Raph… « pas facile de contrôler la direction ».  Raphi en raffole.

Voici une autre activité méga touristique, un classique à Chiang Mai: une journée avec les éléphants. Une superbe journée où on peut les nourrir, monter sur leurs dos, faire une promenade et terminer en leur donnant un bain. J’ai découvert, lors de cette journée, un animal extraordinaire, au physique fort et imposant, mais rempli de douceur et de sagesse. Un vrai coup de cœur… Malheureusement, après notre magnifique journée, j’ai reçu sur mon facebook un article (attention,  Coeur sensible s’abstenir) montrant les horreurs faites à ces animaux. Pour nous, pauvres touristes à la recherche d’exotisme, je suis sans mot et le cœur en miettes de n’avoir pas su! Mon choix aurait été très différent… Vous comprendrez, qu’après coup,  je ne peux vraiment pas vous suggérer cette activité.

Pour finir notre semaine de tourisme, nous avons visité le marché aux ombrelles. Un endroit rempli d’artistes qui, en quelques minutes, vous peignent une oeuvre d’art sur à peu près n’importe quel médium et ce, pour presque rien… Alors moi, pour un lotus sur le bas de mon pantalon, elle m’a demandé seulement 3$, vraiment pas cher. De plus, il faut les voir travailler. Ils sont de vrais artistes, passant du papillon au dragon aussi facilement.

Nous avons laissé notre voiture à Chiang Mai pour prendre l’avion en direction de Krabi qui est situé au sud de la Thaïlande.  Nous y avons fait un court séjour de 3 nuits, car nous attendions de prendre l’autobus et le bateau pour nos rendre à l’île de Koh Tao et à l’île de Koh Pha Ngan.

Pour la durée de notre arrêt dans la ville de Krabi, nous avons logé dans un petit hôtel aux allures très sympa, mais géré par une femme exécrable! Elle était sans sourire et sans façon. Nous l’avons donc surnommé Mme Piton à cause de la protubérance qui ornait son nez. Toutefois, le site était magnifique et la piscine superbe. Le lendemain, nous avons  pris un bateau pour nous rendre à la magnifique plage du nom de Phra Nang Beach. Le rocher que l’on voit sur la photo est vraiment exceptionnel. On dirait des coulisses de cire fondue, c’est très beau à voir, mais malheureusement, la plage très étroite était bondée de touristes. Nous en garderons tout de même un très beau souvenir, grâce aux singes, à la couleur de la mer et à la superbe falaise…

DSC02568

La plage devant notre hôtel à Krabi

Ile de Koh Tao
Après 3 heures de bus et 6 heures de bateau, le sentiment de sentir la terre sous mes pieds est apprécié. Quand nous sommes arrivés au port de Koh Tao, c’était la folie furieuse. Il y avait du monde partout, un port trois fois trop petit pour la quantité de gens qui le fréquentent.   Par dessus tout, il fallait retrouver nos valises qui étaient disposés aux travers des autres, un peu partout entre le quai et le bateau… Pas facile! Un coup nos valises en main, je replonge dans l’organisation de nos deux prochaines journées. Car selon les dires, c’est une île idéale pour la plongée et le snorkel. Alors, pour notre première journée, on  débute par l’apnée. La journée en apnée fut géniale! Alors que les poissons affluaient de partout pendant nos cinq plongés, nous avons eu la chance de voir, dès la première descente, un superbe requin de 6 pieds… Malade!

Le lendemain, Rick, Raph et moi partons pour notre première vraie plongée sous-marine. Notre guide est extra. Il nous donne beaucoup d’informations que nous testons ensuite en eau moins profonde. Nous devons nous familiariser avec tout le matériel, ouf ! C’est tout une expérience… Pour la deuxième plongée, Raphaël décide de rester sur le bateau, il est fatigué et on le comprend très bien. Notre deuxième descente est beaucoup plus profonde, 10 mètres. C’est magique et en même temps, un peu stressant. Finalement, je suis bien contente que Raphi soit resté sur le bateau, j’ai juste et bien assez de moi à gérer 😉

Suivez-nous sur Facebook

DSC01902

Notre seule photo avant notre plongée, on est prêt!

Je suis courageuse, fonceuse et téméraire… mais malheureusement, je suis bien fragile lors des voyages en mer. La traversée de Koh Tao à Ko Pha Ngan a pris environs 3 heures dans des conditions horribles créés par des hautes vagues. Ce fut les pires 3 heures de ma vie!!! Alors qu’il m’était impossible de bouger ni de parler pendant que les 3/4 des passagers vomissaient leur vie et qu’à la fin du périple, certains termineront évanouis, nous mettrons le pied à terre , sains et saufs, après avoir vécu l’horreur.

Rendus à Ko Pha Ngan, on choisit de s’arrêter pour une semaine de repos. Bonne bouffe, marche sur la plage, tour en bateau, on se plait à savourer notre vie à saveur de « farniente » où le seul rendez-vous à l’horaire est celui avec le soleil  …

Je vous laisse dans ce même état d’esprit avec quelques photos enivrantes …

 

DSC01586

Dans le port de Phra Nang beach

 

DSC02737

Île de KoPha Ngan

 

DSC02667

Île de Ko Pha Ngan

DSC01696

Île de Koh Tao

DSC01934

Île de Ko Pha Ngan

DSC02668

L’entrée de notre villa à Ko Pha Ngan

Suivez-nous sur Facebook

Catégories :Asie, Famille, ThailandeTags:, , , , , , , , ,

3 commentaires

  1. Félicitations pour ce post 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. IL est super ce post mais une question se pose.. Est il éthique de suivre un parent qui a failli tuer son enfant a coup d’arachide? Désolé on arrête de vous embêter 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :