La beauté et les désagréments des temples Balinais…


À Bali, il est possible de visiter des centaines de temples, ils ont tous un petit quelque chose d’unique. Évidement chacun à ses préférences.

Voici quelques règles de base pour la visite d’un temple.

Tenue vestimentaire

La visite d’un temple, même hors célébration, ne peut se faire qu’en tenue adéquate : si vous êtes en short ou en tenue légère, on vous demandera de porter un pantalon avec un châle de prière (selendang) noué autour de la taille. Mais, si vous avez envie d’assister aux cérémonies, vous devrez porter une longue tunique et une écharpe à draper autour de la taille, appelé sarong. Ces principes sont à respecter quelque soit votre sexe. Les sarongs et les selendangs peuvent être loués dans la plupart des temples à Bali.

Si vous êtes désireux de respecter leurs croyances, il est préférable de ne pas visiter les temples quand nous, chères femmes, avons nos règles… Pourquoi, me direz-vous?  Parce qu’une femme qui a ses règles est considérée comme impure. Mais, si vous visitez des temples comme touristes et pas comme adeptes de la religion balinaise, ça n’a pas d’importance, ils ne soulèveront pas vos jupes pour voir celles qui ont leur protection! Mais personnellement, j’avoue que je ne me sentais pas très à l’aise d’enfreindre leurs croyances et j’ai préféré respecter « la règle », sans règle quoi!!

Un temple qui m’a beaucoup plu, et ce, surtout à cause de l’énergie qui s’en dégage. À chaque fois, je me sentais bien, j’avais l’impression d’être dans une autre époque. Il se nomme Goa Gajah, ou Cave de l’éléphant, c’est un temple près d’Ubud. Construit au IXe siècle.

Capsule Info Goa Gajah:

La façade de la grotte est une sculpture de diverses créatures et de démons menaçants. La gueule d’un monstre sert d’entrée à la grotte. Le couloir de 13 m de longueur mène à un carrefour en T. D’un côté on observe une statue (1 m de haut) de Ganesh, dieu de la sagesse, de l’intelligence, de l’éducation et de la prudence, le patron des écoles et des travailleurs du savoir ; de l’autre côté, trois statuettes représentent des lingams de Shiva.  À proximité, des bains rectangulaires sont restés enfouis jusque dans les années 1950. Ils sont divisés en deux parties, chacune décorée de trois statues de femmes portant un vase au niveau du ventre, d’où sort l’eau qui les alimente. Ces bains dateraient du XIe siècle.

Suivez-nous sur Facebook

 

Le temple Uluwatu, à l’extrémité sud-ouest de la presqu’île de Bukit, avec une vue magnifique sur l’océan. Malheureusement, on ne peut plus visiter la section intérieure, elle est réservée aux Balinais. Nous pouvons tout de même apprécier la beauté des lieux, avec tous les singes taquins.

Capsule Info Uluwatu

Le temple d’Uluwatu est situé à l’extrémité sud de l’île de Bali.. Il est construit au sommet d’une falaise à pic et habité par une colonie de singes voleurs. La construction du temple a commencé au XIe siècle.DSC02086

 

Le temple Gunung Kawi, est sur un magnifique site. Il faut malheureusement traverser un couloir de ventes à pression (un chemin rempli de petites échoppes), un mal nécessaire et pratiquement présent partout à Bali. On finit par devenir des touristes un peu froid, car il ne faut surtout, mais surtout pas les regarder, sinon… Voilà, ils vous ont eu et vous finissez par avoir acheté… Mais la traversée vaut le coup. Le temple n’est pas très grand, mais il a la particularité d’être creusé dans la falaise et c’est une très belle promenade.

Capsule info Gunung Kawi:

Gunung Kawi est un temple construit au XIe siècle dans le nord-est de Tampaksiring, près d’Ubud à Bali (Indonésie). Il est situé au bord de la rivière Pakrisan. Le complexe auquel on accède après avoir traversé de superbes rizières en terrasses comprend 10 sanctuaires  en forme de candi, creusés dans le rocher de la falaise sur une hauteur de 7 m. Ces monuments sont supposés être dédiés au roi Anak Wungsu (de la dynastie Udayana) et à ses épouses.

DSC02955

Suivez-nous sur Facebook

Le temple de Bésakih, est un des plus grands temples de Bali, mais aussi un des plus désagréables à visiter. Beaucoup trop de harcèlement de part et d’autre de tous ces vendeurs. Ils vous convaincront qu’il est nécessaire de défrayer pour un guide et y ajouter certains frais pour y entrer, alors que vous apprendrez par la suite que l’on peut y faire le tour, et ce, sans frais supplémentaire.

Petit conseil pour mieux vivre la visite.

1. Garez votre voiture et avant même de sortir de celle-ci, enfilez votre sarong. (Le sarong est une pièce de tissu rectangulaire d’au moins un mètre de long que l’on met à notre taille pour cacher nos jambes), cela vous évitera qu’on se jette sur vous pour vous en vendre un. Prétextant qu’elle ne saurait payer les études de ses enfants sans cet argent que vous lui refusez.

2. Il faudra payer votre ticket d’entrée, obligatoire.

3. Après avoir échappé à tous les vendeurs que Dieu a envoyé pour vous vendre tout et n’importe quoi, d’autres guides reviendront à la charge pour vous convaincre que vous ne pourrez pas accéder sans guides…  Vous n’êtes pas obligés de prendre un guide.

Capsule info Bésakih:

Au pied du Mont Agung, Pura Besakih règne en maître sur Bali. Temple le plus grand, le plus vénéré, le plus majestueux (et malheureusement aussi le plus visité) de Bali, Pura Besakih a été restauré après la grande éruption du Mont Agung en 1962, resplendissant de nouveau de ses couleurs flamboyantes. Il est dédié aux trois plus grandes divinités hindoues : Brahma, Vishnu et Shiva.

 

 

Ulun Danu :

Dédié à la déesse des eaux Dewi Tanu, ce magnifique et minuscule temple flotte au milieu du lac Bratan. Impressionnant et onirique avec son joli méru à onze toits. Nous croyons, par contre, qu’il est simplement photogénique, car le chemin pour y accéder est froid et sans charme. Il y a même des animaux en plâtre assez horribles quand on connait l’immense talent des balinais pour la sculpture. Mais »LA » photo vaut la peine 😉

1511600_10153071337110752_5795681154332342399_o

 

The Bat Temple:

Le temple Pura Goa Lawah est situé à Rendang (Est). Goa signifie « grotte » et lawah désigne les chauve-souris. Creusé dans la falaise, ce temple mène à une grotte à quelques km de Kusamba. L’impressionnante grotte de Goah Lawah abrite des milliers de chauve-souris et les Balinais la considèrent comme un lieu sacré.

Le bruit et l’odeur (des bêtes) se répandent jusqu’à l’entrée du temple. Nous avons eu la chance de le visiter lors d’une cérémonie. Un lieu magnifique.

 

 Voici, c’est pour nous, l’ensemble de nos temples favoris. Il y a aussi tous les petits temples sans touristes, où là… c’est encore mieux, car on peut y sentir l’énergie de tous ceux qui viennent faire leurs prières et donner leurs offrandes. Il suffit de se promener dans les villages pour les croiser et de prendre le temps d’y entrer, toujours avec l’accord (souvent visuel) d’un des balinais présent.

Voici une recette inspirée de Bali Pepes de poisson

Suivez-nous sur Facebook

 

 

1801128_10153036983625752_1939318029_oDSC02093

DSC02989DSC02998

 

Catégories :Asie, Bali, Indonésie.Tags:, , , , ,

1 commentaire

  1. Wahou on en prend plein les yeux, les photos sont superbes!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :